ABOUT

Né en 1983, Maxtwo découvre le graffiti à l’âge de 15 ans dans les pages du magasine RADIKAL, pose ses premiers tags et planche sur ses premiers sketches.

En 2004, après tags vandales et peintures en terrain posés de manière sporadique,  Maxtwo, se tourne vers la toile, travaillant alors essentiellement avec acryliques et bombes aérosols.

Toujours en quête d’évolution, sa rencontre avec la peintre Margaret Revillon lui permettra d’opérer ce souhait en mariant peinture à l’huile, feuille d’or, peinture abstraite et graffiti.

C’est au GMAC de Bastille à Paris, en 2008, qu’il expose ses premières toiles. S’en suivent différentes expos (galeries, bars, restaurants, appartements) d’abord à Paris, puis à Montréal, où il passe 8 mois entre 2010 et 2011, à Klagenfurt en Autriche et enfin à New York en septembre 2011.

Aujourd’hui si Maxtwo travaille essentiellement sur toile, il cherche continuellement de nouveaux supports tels que les photos, le bois, les horloges ou encore les disques vinyles sur lesquels il expérimente collages, pochoirs et graffitis depuis plus d’un an.

Le travail de la lettre à travers le graffiti et la calligraphie, l’harmonie des couleurs, les jeux de lignes et de lumières sont à la base de sa démarche artistique et l’expression même de sa passion pour la culture hip hop.

MaxTwo

Born in 1983, Maxtow discovers graffiti at the age of 15 in Radikal,  a French hip-hop magazine.

In 2004, after tags and murals, Maxtoo starts working on canvas with acrylic and spray cans and no longer paints as an illegal artist.

Always in search of developments and changes, his meeting with Margaret Revillon, An English  painter, enables him to turn to new methods such as mingling oil paint with gold leaf, abstract art and graffiti.

He shows his first paintings to the public in the GMAC 2008 de Bastille in Paris. Various exhibitions follow in galleries, bars, restaurants, apartments, first in Paris, then in Montreal where he spends 8 months in 2010-2011, in Klagenfurt, Austria, and finally, in New York in September 2011.

Today, although Maxton works essentially on canvas, he is still looking for new supports, such as photos, wood, clocks, vinyl discs, on which he has been experimenting collage, stencils and letterings for more than a year.

The lettering over graffiti and calligraphy, the harmony of colors, the blending of lines and lights are the source of his artistic approach and the expression of his passion for the hip-hop culture.

 

Exhibitions

Avril 2013 :                        Exposition collective « Regards croisés ». Mairie du 7ème arrondissement, Paris.
Nov. – janv.  2012 :         Vernissage et exposition au Café Rouge, Paris 3ème
Octobre 2011 :                   Vernissage, bodypainting et exposition, dans le cadre de la nuit des musées  à la   STADTGALERIE, Klagenfurt, Autriche.
Septembre 2011 :              Exposition à la galerie CATM Chelsea de NEW YORK dans la cadre de l’exposition Art live 2011.
Aout 2011 :                         Live painting, vernissage et exposition à la STADTGALERIE, Klagenfurt, Autriche
21 Juin 2011 :                    Exposition au ROB’S SHOPPE, Brooklyn, NEW YORK.
Mai 2011 :                          Exposition au salon Magn’hom,  Paris 1er
Novembre 2010 :              Vernissage et exposition au « Studzio » Montréal, Canada.
Mars 2010 :                       Exposition au salon MODS’HAIR, Suresnes
Janv 2009-Mars 2009 : Exposition au salon Magn’hom,  Paris 1er
Novembre 2008 :             Exposition au GMAC (Grand marché d’art contemporain) de Bastille à Paris
Sept 2007-Déc 2009 :     Exposition permanente au siège social Bose France à Saint Germain en Laye.